La loi de gauche sur le CO2

Très coûteuse !

Notre économie et toutes les couches de la population traversent actuellement une phase très difficile. Cette situation devrait se poursuivre à moyen terme. C’est donc le pire moment possible pour augmenter le coût de la mobilité automobile, indispensable y compris à celles et ceux qui se sont habitués à travailler… et se faire livrer à domicile.

La loi de gauche sur le CO2

Ces raisons de dire non à la nouvelle loi sur le CO2 :

La loi de gauche sur le CO2

Totalement inefficace !

Saisir votre témoignage !

La nouvelle loi sur le CO2 est antisociale !

  • Tout le monde n’est pas impacté de la même manière par la loi sur le CO2 : Les familles, les automobilistes, les petits propriétaires, la population rurale et montagnarde seront davantage taxés que la population des centres-villes, bien desservis par des transports publics.

  • L’Etat veut faire croire qu’il suffit d’avoir un «bon» comportement pour être bénéficiaire de la taxe et que seuls les «mauvais» comportements sont taxés selon le principe «pollueur- payeur».Or, de nombreux citoyens – par exemple les locataires ou les résidents des régions périphériques – ne peuvent pas modifier leur comportement, qu’il soit «bon» ou «mauvais».Encore une fois, les personnes privilégiées – à haut revenu et habitant les centres-villes – seront parmi les bénéficiaires.C’est injuste et antisocial.

  • Les artisans et les PME qui, en raison de leur activité, sont des consommateurs importants d’énergie, à commencer par les boulangers, devront payer plus de taxes que des grandes sociétés de services comme les banques et les assurances.A l’inverse des grandes enseignes, les petits commerçants devront reporter le coût des taxes sur le prix final payé par le consommateur.